resurrection

Pâques – Wielkanoc

On célèbre Pâques le dimanche qui suit la pleine lune de printemps. L’équinoxe de printemps étant le 21 mars, Pâques est au plus tôt le 22 mars et au plus tard le 25 avril. En 2021, Pâques est fêté le 4 avril. La Pâque est une fête juive qui commémore le miracle de la libération du peuple juif, sorti Égypte en traversant la Mer Rouge à pied sec. La Pâque chrétienne, tout en rappelant cet événement, célèbre le passage de la mort à la vie de Jésus,crucifié.

resurrection Pâques - Wielkanoc
Pâques - Wielkanoc 5

Joyeuses Pâques – Wesołych Świąt Wielkiejnocy!

Pâques est une fête chrétienne importante célébrée à travers le monde et commémorant la mort puis la résurrection du Christ.

EVANGILE DE JÉSUS-CHRIST SELON SAINT LUC, chapitre. 24:

01 Le premier jour de la semaine, à la pointe de l’aurore, les femmes se rendirent au tombeau, portant les aromates qu’elles avaient préparés.02 Elles trouvèrent la pierre roulée sur le côté du tombeau.03 Elles entrèrent, mais ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus.04 Alors qu’elles étaient désemparées, voici que deux hommes se tinrent devant elles en habit éblouissant.05 Saisies de crainte, elles gardaient leur visage incliné vers le sol. Ils leur dirent : « Pourquoi cherchez-vous le Vivant parmi les morts ?06 Il n’est pas ici, il est ressuscité. Rappelez-vous ce qu’il vous a dit quand il était encore en Galilée :07 “Il faut que le Fils de l’homme soit livré aux mains des pécheurs, qu’il soit crucifié et que, le troisième jour, il ressuscite.” »08 Alors elles se rappelèrent les paroles qu’il avait dites.09 Revenues du tombeau, elles rapportèrent tout cela aux Onze et à tous les autres.10 C’étaient Marie Madeleine, Jeanne, et Marie mère de Jacques ; les autres femmes qui les accompagnaient disaient la même chose aux Apôtres.11 Mais ces propos leur semblèrent délirants, et ils ne les croyaient pas.12 Alors Pierre se leva et courut au tombeau ; mais en se penchant, il vit les linges, et eux seuls. Il s’en retourna chez lui, tout étonné de ce qui était arrivé.13 Le même jour, deux disciples faisaient route vers un village appelé Emmaüs, à deux heures de marche de Jérusalem,14 et ils parlaient entre eux de tout ce qui s’était passé.15 Or, tandis qu’ils s’entretenaient et s’interrogeaient, Jésus lui-même s’approcha, et il marchait avec eux.16 Mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître.17 Jésus leur dit : « De quoi discutez-vous en marchant ? » Alors, ils s’arrêtèrent, tout tristes.18 L’un des deux, nommé Cléophas, lui répondit : « Tu es bien le seul étranger résidant à Jérusalem qui ignore les événements de ces jours-ci. »19 Il leur dit : « Quels événements ? » Ils lui répondirent : « Ce qui est arrivé à Jésus de Nazareth, cet homme qui était un prophète puissant par ses actes et ses paroles devant Dieu et devant tout le peuple :20 comment les grands prêtres et nos chefs l’ont livré, ils l’ont fait condamner à mort et ils l’ont crucifié.21 Nous, nous espérions que c’était lui qui allait délivrer Israël. Mais avec tout cela, voici déjà le troisième jour qui passe depuis que c’est arrivé.22 À vrai dire, des femmes de notre groupe nous ont remplis de stupeur. Quand, dès l’aurore, elles sont allées au tombeau,23 elles n’ont pas trouvé son corps ; elles sont venues nous dire qu’elles avaient même eu une vision : des anges, qui disaient qu’il est vivant.24 Quelques-uns de nos compagnons sont allés au tombeau, et ils ont trouvé les choses comme les femmes l’avaient dit ; mais lui, ils ne l’ont pas vu. »25 Il leur dit alors : « Esprits sans intelligence ! Comme votre cœur est lent à croire tout ce que les prophètes ont dit !26 Ne fallait-il pas que le Christ souffrît cela pour entrer dans sa gloire ? »27 Et, partant de Moïse et de tous les Prophètes, il leur interpréta, dans toute l’Écriture, ce qui le concernait.28 Quand ils approchèrent du village où ils se rendaient, Jésus fit semblant d’aller plus loin.29 Mais ils s’efforcèrent de le retenir : « Reste avec nous, car le soir approche et déjà le jour baisse. » Il entra donc pour rester avec eux.30 Quand il fut à table avec eux, ayant pris le pain, il prononça la bénédiction et, l’ayant rompu, il le leur donna.31 Alors leurs yeux s’ouvrirent, et ils le reconnurent, mais il disparut à leurs regards.32 Ils se dirent l’un à l’autre : « Notre cœur n’était-il pas brûlant en nous, tandis qu’il nous parlait sur la route et nous ouvrait les Écritures ? »33 À l’instant même, ils se levèrent et retournèrent à Jérusalem. Ils y trouvèrent réunis les onze Apôtres et leurs compagnons, qui leur dirent :34 « Le Seigneur est réellement ressuscité : il est apparu à Simon-Pierre. »35 À leur tour, ils racontaient ce qui s’était passé sur la route, et comment le Seigneur s’était fait reconnaître par eux à la fraction du pain.36 Comme ils en parlaient encore, lui-même fut présent au milieu d’eux, et leur dit : « La paix soit avec vous ! »37 Saisis de frayeur et de crainte, ils croyaient voir un esprit.38 Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous bouleversés ? Et pourquoi ces pensées qui surgissent dans votre cœur ?39 Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi ! Touchez-moi, regardez : un esprit n’a pas de chair ni d’os comme vous constatez que j’en ai. »40 Après cette parole, il leur montra ses mains et ses pieds.41 Dans leur joie, ils n’osaient pas encore y croire, et restaient saisis d’étonnement. Jésus leur dit : « Avez-vous ici quelque chose à manger ? »42 Ils lui présentèrent une part de poisson grillé43 qu’il prit et mangea devant eux.44 Puis il leur déclara : « Voici les paroles que je vous ai dites quand j’étais encore avec vous : Il faut que s’accomplisse tout ce qui a été écrit à mon sujet dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes. »45 Alors il ouvrit leur intelligence à la compréhension des Écritures.46 Il leur dit : « Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait, qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour,47 et que la conversion serait proclamée en son nom, pour le pardon des péchés, à toutes les nations, en commençant par Jérusalem.48 À vous d’en être les témoins.49 Et moi, je vais envoyer sur vous ce que mon Père a promis. Quant à vous, demeurez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus d’une puissance venue d’en haut. »50 Puis Jésus les emmena au dehors, jusque vers Béthanie ; et, levant les mains, il les bénit.51 Or, tandis qu’il les bénissait, il se sépara d’eux et il était emporté au ciel.52 Ils se prosternèrent devant lui, puis ils retournèrent à Jérusalem, en grande joie.53 Et ils étaient sans cesse dans le Temple à bénir Dieu.

patronite banner chce 1280x720 1 Pâques - Wielkanoc

En France, pays de traditon chrétienne, Pâques est la deuxième fête la plus importante après Noël.

Mais pour autant, si le Lundi de Pâques est férié partout en France (et le Vendredi saint férié en Alsace, selon le droit local alsacien), la France reste un pays laïc (depuis la Loi de 1905 qui assure la liberté de conscience de chacun et la séparation de l’Etat et de l’Église). Il n’y a donc pas de grandes célébrations officielles pour Pâques.

Dans certaines villes où la tradition religieuse est plus forte, il y a des célébrations mais qui ne sont pas du tout de l’ampleur de la Semana Santa en Espagne par exemple. C’est beaucoup plus local et moins de personnes y participent. On peut voir des célébrations au Mont Saint Michel par exemple, où à Lourdes qui est une ville de pélerinage.

Les 7 expressions à connaître pour Pâques:

1. Il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier. (France)

« Il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier » ne signifie pas qu’on doit prendre plusieurs paniers pendant la chasse aux œufs, mais qu’il ne faut pas miser ou dépendre d’un seul élément pour obtenir quelque chose. On utilise généralement cette expression en affaires ou pour parler de ses finances mais également dans d’autres domaines, comme le bonheur ou la réussite.

Exemple : j’ai acheté un appartement mais je garde de l’argent sur mon compte. Je ne veux pas mettre tous mes œufs dans le même panier !

mettre tous ses oeufs dans le m%C3%AAme panier Pâques - Wielkanoc

2. Avoir un œuf à peler avec quelqu’un ! (Belgique)

Si votre ami belge vous dit « qu’il a un œuf à peler avec vous », ne pensez pas que vous allez faire une salade ou une omelette ensemble ! Il vous prévient que vous avez fait quelque chose qui lui a déplu et que vous avez un compte à régler. Vous êtes prévenus /es ! Pour en savoir plus, regardez la vidéo de la chaîne YouTube « La minute belge » en cliquant ici.

Exemple : Il faut qu’on parle ! J’ai un œuf à peler avec toi !https://www.youtube.com/embed/rTuUmmkUR-I?controls=1&rel=0&playsinline=0&modestbranding=0&autoplay=0&enablejsapi=1&origin=https%3A%2F%2Fla-vie-en-francais.com&widgetid=1

3. Marcher sur des œufs. (France)

« Marcher sur des œufs » n’est pas une nouvelle discipline olympique ou un nouveau « challenge » issu des réseaux sociaux ! Cela veut dire qu’il faut adopter une attitude très prudente envers quelque chose ou quelqu’un. La symbolique de la fragilité de l’œuf renvoie à une situation sensible et délicate. 

Exemple : Ce dossier est très sensible, il faut marcher sur des œufs. 

4. Avoir la face comme un œuf de dinde (Québec)

Cette expression ne semble pas très flatteuse et effectivement elle ne l’est pas ! Si un collègue québécois vous dit que « vous avez la face comme un œuf de dinde », il vous fait remarquer que vous avez plein de boutons sur le visage ! En effet, pour ceux qui ne le savent pas, les œufs de dinde sont tachetés, d’où la comparaison. Sympathique, non

Exemple : À l’adolescence, on a la face comme un œuf de dinde !

5. Être cloche. (France)

« Être cloche » ne signifie pas être généreux et offrir des chocolats comme les cloches de Pâques. C’est une façon pas très méchante de dire qu’une personne est un peu bête ou qu’il a fait une action stupide.

Exemple : Tu as mis du sel dans ton café ? Mais, tu es cloche !

6. Ne pas avoir le même son de cloche. (France)

Si votre ami vous dit « qu’il n’a pas le même son de cloche » de la part d’une autre personne, il n’est pas en train de monter un groupe de musique alternative avec des cloches. Cela veut dire qu’il a entendu une opinion ou un avis différent sur un sujet. En général, on emploie cette expression quand on ne comprend pas pourquoi les deux versions ne sont pas identiques.

Exemple : Aurélie m’a dit que cette entreprise était très bien mais je n’ai pas le même son de cloche de Julien.

7. Il y a quelque chose qui cloche. (France)

Quand on vous dit « qu’il y a quelque chose qui cloche », cela ne signifie pas qu’un appareil sonne mais qu’il y a quelque chose qui ne va pas ou qui n’est pas normal. En effet, bien qu’une situation semble logique ou une information paraît réelle, quelque chose vous fait douter.

Exemple : Il y a quelque chose qui cloche dans cette histoire…

Vocabulaire:

Pâques – Wielkanoc
le lundi de Pâques
 – poniedziałek wielkanocny 
le dimanche des Rameaux
 – niedziela palmowa 
Jésus Christ
 – Jezus Chrystus 
la Résurrection-
 Zmartwychwstanie 
Joyeuses Pâques !
– Wesołego Alleluja!

pays de traditon chrétienne – państwo o chrześcijańskiej tradycji

un pays laïc – państwo świeckie

l’oeuf – jajko
l’oeuf de Pâques – pisanka
la décoration des oeufs de Pâques – zdobienie pisanek
le lapin de Pâques – wielkanocny zajączek
le poussin – pisklę
le canard – kaczka
le panier de Pâques – koszyk wielkanocny
l’agneau de Pâques – baranek wielkanocny

cacher – ukryć
chercher – szukać
trouver – znajdować
célébrer – świętować

Ćwiczenie 1

Ćwiczenie 2

Ćwiczenie 3

Podobne artykuły:

Zobacz również: Niedziela Palmowa

Zobacz: Msza Święta Krzyżma

Zobacz: Wielki Czwartek

Zobacz: Wielki Piątek

patronite Pâques - Wielkanoc
Pâques - Wielkanoc 6

Wesprzyj nas!

Od 2002 roku popularyzujemy naukę. Chcemy się rozwijać i dostarczać naszym Czytelnikom jeszcze więcej atrakcyjnych treści wysokiej jakości. Dlatego postanowiliśmy poprosić o wsparcie.

O Autorze

Podoba Ci się treść którą dodajemy?

Udostępnij ją dla większego zasięgu
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Add a Comment

You must be logged in to post a comment

Shopping Basket
Don`t copy text!