Serment-de-Strasbourg-672x372

Ancien français

Ancien français

L’ancien français est l’’état de la langue française qui a court environ entre le IXe et le début du XIVe siècle. À partir de 1330, on parle plutôt de moyen français, et ce jusqu’à environ 1500. L’ancien français est parlé et écrit uniquement au nord de la Loire ;

Dans le Sud, on parle et on écrit l’occitan ; Le franco-provençal, parlé à l’est de la France, est une langue à part, diérente de l’ancien français et de l’occitan.L’ancien français est une langue d’oïl (car on dit “oïl” pour dire “oui”), alors que l’occitan est une langue d’oc (car on dit “oc” pour dire “oui”). Ainsi, tous les dialectes parlés au nord sont des dialectes de langue d’oïl (le picard, par exemple), alors que ceux parlés au sud sont des dialectes de la langue d’oc (le languedocien, par ex.).Il faut noter que l’ancien français est en réalité une abstraction : il s’agit d’un terme commode qui englobe tous les dialectes qui étaient parlés dans le nord de la France, plus ou moins.

L’ancien français a constitué la base de la langue littéraire des XIIe et XIIIe siècles.

Au Moyen Âge (MA), l’ancien français n’est pas limité à la France, contrairement à ce que l’on pourrait croire aujourd’hui ;

Par exemple, suite à la bataille de Hastings en 1066, Guillaume le Conquérant a implan-té le français en Angleterre ;La variété de français qui était parlée en Angleterre s’appelle l’anglo-normand (nommé ainsi parce que Guillaume le Conquérant était d’origine normande).

Le français s’implante alors en Angleterre comme langue de culture et d’administration.Jusqu’au milieu du XIVe siècle (moment de l’essor de la littérature de langue anglaise), la grande majorité de la littérature produite en Angleterre est en langue d’oïl (et pas en “anglais”).

Toutefois, le “français” (anglo-normand) continue d’être la langue de l’administration jusqu’à la moitié du XVe siècle . Elle s’y maintient donc plus longtemps qu’en tant que langue de la littérature/culture.

En 1266, Charles 1er d’Anjou prend possession de Naples et de la Sicile et y instaure le français pendant environ 2 siècles ; Également, à la suite des croisades et de la création des États latins d’orient (XIIe – XIIIe siècles), le français s’est installé comme langue oficielle et comme langue de culture en Grèce (Morée, Constantinople) et dans la méditerranée orientale (Palestine, Syrie, Liban, Chypre et une partie de la côte Anatolienne, en Turquie actuelle).

L’ancien français est une langue très largement difusée en tant que langue de culture, en Angleterre, dans la péninsule ibérique (Espagne), en Allemagne, en Italie, etc.

La littérature en ancien français ore donc des éléments essentiels à la formation des littératures nationales de ces “pays”. Toutefois, le latin demeure pendant cette période la langue de la religion, de l’enseignement, du droit, et le latin coexiste avec l’ancien français.

Seuls les clercs ont accès à l’éducation ; ils sont donc bilingues, puisqu’ils parlent leur langue maternelle (un dialecte de l’ancien français) ainsi que le latin. Il est très important de garder en tête cette situation de bilinguisme!

Au cours du MA, la langue française a énormément évolué. *** Les graphies ne permettent pas toujours de voir les évolutions phonétiques! Très im-portant de ne pas se laisser berner. Il est également très dicile de dater précisément le changement d’un phonème à un autre. L’important n’est donc pas de savoir exactement quand les changements ont eu lieu, mais bien en quoi ces changements consistent.

Les hommes du MA ont tout à fait conscience de parler une langue qui n’est pas unie. Ils voient très bien les diférences entre les variétés régionales, et on trouve rapidement des justifications relatives à la langue en littérature!

Une variété dominante du “français central” est imposée uniquement à la n du XIIIe siècle ; ainsi, dans la littérature des XIIe et XIIIe siècles, plusieurs prologues sont le lieu d’une justi-cation de l’idiome choisie. Toutefois, si un auteur picard écrit en picard, pourquoi sent-il le besoin de se justier?

Il faut justier le rayonnement, la discusion de l’oeuvre! Les auteurs tiennent à préciser que même s’ils écrivent dans un certain dialecte, d’autres qui ne le parlent pas pourront comprendre l’oeuvre eux aussi ;Ils sentent le besoin de se rallier à un tronc commun pour assurer la diusion de leur texte!

Dans la deuxième moitié du XIIe siècle, Guerne de Pont-Sainte-Maxence écrit une Vie de saint Tomas Becket (archevêque de Canterbury et donc chef de l’Église d’Angleterre).

Saint Tomas Becket a été décapité par des partisans du roi Henri II Plantagenêt en 1170 ; il est ensuite immédiatement canonisé par l’Église, qui fait de lui un martyr. Guerne de Pont-Sainte-Maxence vient du nord de la France. Il se rend en Angleterre pour vérifier les faits dont il dispose sur papier, et il termine son oeuvre en Angleterre.

** Voir son épilogue dans les diapos du cours!L’épilogue dit que sa langue est bonne parce qu’il est né en France. Il fait donc référence à une langue continentale (de France, et non pas “insulaire”, donc pas d’Angleterre), qui est une “bonne langue”, une langue capable d’assurer la transmission. L’oeuvre sera toutefois essentiellement diusée en Angleterre, ce qui implique que le texte est surtout retranscrit par des scribes insulaires, c’est-à-dire des scribes qui parlent (et surtout écrivent) l’anglo-normand!

La “mise en garde” de Guerne de Pont-Sainte-Maxence a donc encore plus de sens dans ce contexte, car il sait que son “bon français” sera teinté par le “moins bon français” des scribes anglo-normands.

patronite Ancien français
Ancien français 2

Zobacz: Jak nas wspierać?

Wesprzyj nas!

Od 2002 roku popularyzujemy naukę. Chcemy się rozwijać i dostarczać naszym Czytelnikom jeszcze więcej atrakcyjnych treści wysokiej jakości. Dlatego postanowiliśmy poprosić o wsparcie.

Najcześciej czytane artykuły na blogu::

O Autorze

Podoba Ci się treść którą dodajemy?
Udostępnij artykuł dla większego zasięgu

Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

Wesprzyj nas finansowo! Przybij piątkę i postaw nam kawę!

0 0 votes
Article Rating
Subscribe
Powiadom o
0 komentarzy
Inline Feedbacks
View all comments
Shopping Basket
Don`t copy text!
0
Would love your thoughts, please comment.x